Les lecteurs demandent: Combien De Commune En Algerie?

Quel est l’ancien nom d’Alger?

Ancien nom: El-Djézaïr, nom arabe qui veut dire (Les Iles) et son nom phénicien Ikosium qui veut dire l’île aux mouettes.

Quelle est la plus belle ville en Algérie?

Oran est l’une des plus belles villes d’Algérie. Pourtant elle est plutôt délaissée par les touristes. Ses quartiers typiques et ses plages magnifiques en font une destination idéale pour vos vacances.

Quels sont les wilaya d’Algérie?

Liste par wilaya de rattachement

  • Adrar.
  • Chlef.
  • Laghouat.
  • Oum bouaghi.
  • Batna.
  • Bejaia.
  • Biskra.
  • Bechar.

Quelle sont les nouvelles wilayas?

Il s’agit des wilayas de Timimoune, Bordj Badji Mokhtar, Béni Abbès, Ouled Djellal, In Salah, In Guezzam, Touggourt, Djanet, El M’Ghair, et El Menia.

Qu’est-ce qu’une wilaya en Algérie?

Une wilaya, ou parfois willaya (de l’arabe ولاية, wilāya, « région, gouvernement, préfecture, autorité », au pluriel ولايات, wilāyāt), ou un vilayet (du turc vilâyet), est une division administrative qui existe dans plusieurs pays à majorité musulmane.

Quelle est la superficie d’Alger?

Le Sahara algérien est constitué de neuf wilayas strictement sahariennes: Adrar, Béchar, Biskra, El Oued, Ghardaïa, Illizi, Ouargla, Tamanrasset et Tindouf; ainsi qu’une wilaya majoritairement saharienne (Laghouat) et deux autres possèdent au sud des espaces sahariens minoritaires: Djelfa et El Bayadh.

You might be interested:  Souvent demandé: Avec Portable Communication Portable Ou Fixe?

Comment s’appelait Alger avant?

Dès 1839, les territoires d’Afrique du Nord situés entre le royaume du Maroc à l’ouest et le beylicat de Tunis à l’est furent appelés Algérie, mot créé à partir d’ Alger.

Comment s’appelle l’Algérie avant 1830?

En français, le pays est désigné, avant 1830, par les expressions les plus diverses: « Barbarie », « El Djezair », « Numidie », « Africa », « Ifrikyia », « Royaume d’Alger », etc..

Quelles sont les différentes périodes d’extension de la ville d’Alger?

De 1830 à 1930, les lignes principales du développement urbain d’ Alger tendent à faire de la « ville blanche» une ville européenne et ce n’est pas par hasard que la ville accueille en 1933 puis en 1936 les expositions de la «Cité Moderne».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *